Qui sommes nous ?

LOU

Calendula_noir.png
Capture d’écran 2021-09-08 à 18.20.44.png

MATHILDE

Naturopathe formée à la FLMNE à Paris, je me suis re convertie pour trouver un chemin de vie plus cohérent avec mes valeurs. J'avais à coeur de résoudre mes propres problèmes de santé féminins par la médecine naturelle. 

Depuis, je me suis spécialisée en santé féminine et j'accueille dans mon cabinet depuis 2 ans, des femmes qui souffrent d'endométriose, de syndrome des ovaires polykistiques (SOPK), de syndrome pré-menstruel et tout autres problématiques de santé liées à un déséquilibre hormonal ne permettant pas de vivre normalement et sans douleur, ou bien de concevoir un enfant. 

Je me suis rendue compte à quel point les femmes acceptent la souffrance et la douleur liées à leur cycle, comme si cela était normal.

La réponse médicale classique est malheureusement pauvre en solutions (prescription de pilule ou traitement hormonal de façon systématique). Mais en naturopathie, nous avons bien au contraire une approche globale du corps qui permet de résoudre ses problématiques de santé via la nutrithéraphie, la phytothérapie ainsi que l'aromathérapie. 

Pour moi, la sexualité n'est pas lié que par nos émotions, puisque nos émotions elles même sont dictées par la santé de notre microbiote et celle de nos organes émonctoires.

Vous pouvez suivre mon actualité sur mon site : www.louchristian.com

Bourse_pasteur_noir.png
image_6487327_edited.jpg

Mon parcours est à l’intersection de différents champs : Politique, Spirituel, Ecologique, Social, Transféminisme, Santé, différentes facettes d’une même réalité, qui se fécondent entre elles. Mon approche du soin se veut transparente, joyeuse, située (prenant en compte les rapports de dominations race/classe/genre) et en mouvement, avec au cœur une quête d’émancipation, de sens et de justice. 

Herboriste, je suis diplômée de l’Ecole des Plantes de Paris, et d’un CS Production de Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinale (CFPAM Rivesaltes), j’ai également suivi les formations de Christophe Bernard, herbaliste (www.altheaprovence.com), et de Claire Bonnet, herboriste et ethnobotaniste, qui m’a transmis l’étincelle (www.clairebonnet.fr). 

 

Je pratique la méthode de symptothermie SENSIPLAN depuis plus de 7ans, et je suis devenu formatrice (diplômée par le PFN en Belgique www.symptothermie.info) pour pouvoir la transmettre à mon tour.  

Militante au sein de l’association Aides (lutte contre le VIH et les Hépatites www.aides.org), je suis formée à mener des entretiens de Santé Sexuelle, de Prévention et Réductions Des Risques (dont CPP) et au dépistage TROD du VIH/Hépatite C/B, dans une approche de Santé Communautaire (démarche participative ou les personnes concernées sont impliquées et décident ce qui leur conviens le mieux. Les professionnels sont à leur service et pas en position dominante de « sachant »). J’y ai appris à aborder l’entretien (d’après le travail de Carl R. Rogers) en me basant sur différentes postures : la congruence, un regard positif inconditionnel et non jugeant, une écoute active, et la volonté de redonner le pouvoir à la personne qui me partage son vécu. 

 

Mon approche du soin est une continuité de mon rapport au monde : réenchanter et révolutionnaire.

Une plante médicinale n’est pas une superposition de principes actif, à but utilitariste, mais un être à part entière, qui se révèle si l’on prend le temps de rentrer en relation. Prendre soin de soi et se reconnecter à son corps, est une démarche individuelle essentielle mais qui m’intéresse surtout dans la perspective d’un va et vient pour se reconnecter aux autres et aux mondes. Pour retrouver du sens. Pour retrouver notre profondeur. Pas comme un moteur individualiste qui nous rendrait toujours plus productif et exploitable, au service de la modernité marchande, mais comme un élan pour en sortir et proposer d’autres options radicalement différentes.

A travers la santé communautaire et la médecine intégrative (qui vise à allier le meilleur de la médecine dites conventionnelle et le meilleur des médecines dites complémentaires), je m’inscris dans une approche intersectionnelle, solidaire et inclusive. J’aime l’idée que nous sommes tou-te-s des passeureuses d’outils, de savoirs, d’expériences, qui vont ensuite se transformer et évoluer au contact de chacun-ne-s.  

« Personne n’éduque autrui, personne ne s’éduque seul, les humains s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde » 

Paulo Freire

Suivez moi sur mon site internet : www.amatsoukey.com